Galerie

MacBook Pro ou MacBook Pro Retina ?

Il n’y a jamais eu autant de choix possibles de MacBook Pro, entre les 13″ et les 15″, les écrans « normaux » et les écrans « Retina ». Ajoutez-y les options, disponibles sur certains modèles mais pas d’autres, et vous obtenez plusieurs dizaines de possibilités. Voici quelques pistes pour vous aider à choisir.

MacBook Pro Retina : oui, mais…

 

Les MacBook Pro Retina sont indubitablement de très belles machines, mais aussi des machines pour le moment imparfaites. Cette gamme représente à n’en pas douter le futur des MacBook Pro, mais elle est en l’état desservie par une configuration un peu déséquilibrée. De manière générale, on ne saurait trop vous conseiller, si ces machines vous intéressent, que d’attendre la prochaine génération.

 

Pris en étau entre le MacBook Pro 13″ dont il reprend l’essentiel des composants et le MacBook Pro Retina 15″ dont il partage les ambitions, le MacBook Pro Retina 13″ peine à trouver sa place dans la gamme d’Apple. Sa puce graphique intégrée Intel Graphics HD 4000 n’est clairement pas suffisante pour gérer l’affichage de plus de 4 millions de pixels sur son écran Retina et pénalise l’ensemble des performances et du confort d’utilisation. Vous voulez de la puissance en mobilité ? Il vous faudra pour le moment sacrifier l’écran Retina, incompatible avec cette double exigence.

 

 

Mais ce ne sont pas les options qui manquent. Un MacBook Pro 13″ sera certes plus lourd et plus épais, mais tout aussi puissant, plus polyvalent et surtout 200 à 300 € moins cher à configuration parfaitement équivalente (en achetant RAM et SSD supplémentaire ailleurs que chez Apple). Un MacBook Air 13″ avec un Core i7 à 2 GHz et 8 Go de RAM sera certes 50 € plus cher, mais il sera souvent plus puissant et il embarquera deux fois plus de stockage tout en étant encore plus fin et plus léger. Et pour beaucoup, un MacBook Air « tout simple » sera souvent suffisant — et sera surtout beaucoup moins cher.

 

S’il est difficile donc de recommander le MacBook Pro Retina 13″, les choses sont moins tranchées avec le MacBook Pro Retina 15″. Il s’agit d’une véritable Rolls de l’informatique, fine et légère, puissante mais avec une bonne autonomie — et cet écran ! On peut néanmoins parfois sentir que la carte Nvidia Geforce GT 650M atteint ses derniers retranchements, ce qui peut laisser penser que le confort d’utilisation se dégradera à mesure que systèmes et logiciels demanderont plus de puissance.

 

 

Si vous n’avez pas absolument besoin d’une nouvelle machine — et a fortiori d’un MacBook Pro Retina — mieux vaut attendre la prochaine génération. Elle disposera de puces graphiques plus adaptées à ces écrans haute résolution, qui lèveront donc la plupart des doutes que l’on peut avoir sur cette gamme. Si malgré ces avertissements vous persistez dans votre choix, n’oubliez pas :

 

 

Tout n’est pas noir cependant, et la plupart de ceux qui ont sauté le pas semblent convaincus : malgré des défauts réels, les MacBook Pro Retina sont des machines attachantes, luxueuses et puissantes. Si on les achète en toute connaissance de cause, les MacBook Pro Retina sont sans doute les plus beaux ordinateurs que l’on peut s’offrir. Et leur écran est un véritable rêve de photographe ou de vidéaste.

 

MacBook Pro : les vieux ne sont pas encore morts

 

En attendant que les MacBook Pro Retina atteignent leur plein potentiel, les « vieux » MacBook Pro n’ont pas encore dit leur dernier mot. Certes, ce sont des machines plutôt pataudes dont l’écran est seulement bon — mais ce sont aussi des machines superbement bien assemblées, à la configuration équilibrée et puissante et à l’autonomie remarquable. Cerise sur le gâteau : il est facile de les ouvrir et de changer certains de leurs composants.

 

 

Si vous utilisez beaucoup de périphériques FireWire ou avez besoin d’une connexion Ethernet, si vous voulez pouvoir changer facilement la RAM et le disque de votre machine, si vous avez fréquemment besoin d’un lecteur optique, si le poids est moins important que le prix, les MacBook Pro sont sans doute une meilleure option que les MacBook Pro Retina. Et comme il est possible qu’il s’agisse de la dernière génération de MacBook Pro tels qu’on les connaît depuis 2008…

 

Le MacBook Pro 13″ est le modèle le plus vendu de la gamme Apple depuis de nombreuses années, et pour cause : c’est une bonne petite machine polyvalente. La génération actuelle a résolu les problèmes de chauffe que l’on pouvait rencontrer sur la génération précédente, tout en étant beaucoup plus puissante. On peut regretter l’absence d’une carte graphique dédiée : les MacBook Pro 13″ ne sont pas des machines faites pour les joueurs. La différence de puissance est assez sensible entre les deux modèles : choisissez le Core i7 à 1 549 € si vous voulez la machine la plus puissante dans un format 13″.

 

 

Le MacBook Pro 15″ souffre un peu plus de la concurrence du modèle Retina : à configuration parfaitement égale (écran exclus), le MacBook Pro 15″ Retina est souvent moins cher que son prédécesseur ! Évidemment, le ticket d’entrée est 400 € inférieur côté MacBook Pro « classique », mais il faut alors se contenter de 4 Go de RAM et d’un disque dur assez lent. Mais tout cela est facile à changer après coup, et pour moins cher que chez Apple : c’est là la force du MacBook Pro, qui reste plus évolutif que le MacBook Pro Retina. Le choix entre les deux machines n’est pas philosophique, mais presque.

 

Comme le Mac mini, le MacBook Pro doit donc aussi être jugé par son potentiel. Lorsque vous achetez un MacBook Pro Retina, vous achetez une machine que vous conserverez en l’état pour trois ou cinq ans, au stockage près. Lorsque vous achetez un MacBook Pro, vous pouvez imaginer doubler le RAM, changer la batterie, enlever le SuperDrive pour placer un deuxième disque, et ainsi prolonger à peu de frais la vie de votre ordinateur, ou en tout cas lui redonner un coup de jeune.

 

 

Vous ne pouvez pas doubler la RAM du MacBook Pro Retina 13″ ; il vous en coûtera 75 € pour quadrupler celle du MacBook Pro 13″. Apple vous demande 700 € pour passer à 16 Go de RAM et 512 Go de SSD sur le MacBook Pro Retina 15″ ; comptez 445 € si vous le faites vous-même sur un MacBook Pro 15″ (75 € de RAM et 370 € de SSD). Pour certains, cette évolutivité est un critère à prendre en compte au moment de l’achat. Pour d’autres, le surcoût du MacBook Pro Retina est le prix de la tranquillité.

 

Des machines futuristes mais pas encore parfaitement au point et des machines un peu ennuyeuses mais très solides, voilà comment on pourrait résumer le paradoxe de la gamme actuelle de MacBook Pro. Au moins il y en a-t-il, pour une fois, pour tous les goûts.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s