Galerie

Ebizcuss : les APR sont fermés et les employés bientôt licenciés

 

Le scénario du pire s’est réalisé pour la chaîne d’Apple Premium Resellers eBizcuss/iCLG. L’enseigne avait été placée en liquidation judiciaire début juin et sa cessation d’activité a été prononcée jeudi dernier à 18h par le Tribunal de Commerce. Cela concerne la partie française du groupe, le pendant belge avec Mac Line ne suit pas le même calendrier et l’issue serait potentiellement plus favorable.

Les quelques boutiques eBizcuss encore ouvertes à travers la France ont été fermées vendredi matin. Instruction a été donnée jeudi dernier aux salariés de quitter les lieux. Le site iclg.com de son côté affiche une épitaphe et rappelle l’ancienneté de ce groupe (MacZone-PcZone France à son lancement en 1976), qui s’est développé au gré de plusieurs étapes, dont la fusion avec International Computer en 2004 puis avec Motek/iCLG en 2006.


Cette fermeture avec effet immédiat implique que les matériels en SAV sont donc laissés en l’état. Il faut savoir qu’eBizcuss gérait de gros volumes de réparations. Des équipements provenant de différentes clientèles, celle de ses boutiques, mais aussi de chaînes dépourvues d’un SAV Apple. Aux APR voisins de tenter d’absorber cette charge à l’avenir et aux propriétaires de ces machines de les récupérer auprès du liquidateur avec les justificatifs nécessaires.

S’agissant du personnel, un peu moins de 100 personnes, leur licenciement sera effectif le mois prochain. Plusieurs sociétés se seraient penchées sur le dossier depuis le début de l’été. Mais peu ont marqué un intérêt allant plus loin que la curiosité et les autres, dont un APR concurrent, ne se seraient intéressées qu’à certains actifs avant de finalement renoncer.

Mac Line, en Belgique, qu’eBizcuss avait racheté en avril 2010 (7 APR aujourd’hui), n’est pas sujet à cette décision de fermeture qui touche la France. La période de liquidation ne sera close que le 30 septembre, l’activité se poursuit donc normalement et deux offres de reprises sont déjà sur la table.

Enfin, cette fermeture en France ne devrait pas stopper les plaintes déposées contre Apple par eBizcuss puis ses salariés. Nous avions aussi appris début juillet que la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes avait lancé une enquête sur les relations entre Apple et ses Premium Resellers.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s