Galerie

Samsung ou Toshiba : les différences des SSD des MacBook Air

 

Deux fabricants fournissent les barrettes SSD du MacBook Air, Toshiba et Samsung. Chacun utilisant son propre jeu de composants, les performances ne sont pas tout à fait les mêmes selon la marque, un fait que l’on avait déjà remarqué avec la génération précédente. Anand Shimpi d’Anandtech a publié une analyse complète des différences entre les deux marques.

 

SSD

 

Les deux SSD prennent la forme d’une barrette avec un nouveau connecteur et sont compatibles avec la norme SATA 3 qui leur permet d’atteindre des débits de l’ordre de 500 Mo/s. Le SSD Samsung utilise un contrôleur PM830 associé à une puce de 256 Mo DDR2, un ensemble que l’on retrouve dans les SSD des MacBook Pro Retina Display par exemple. Le SSD Toshiba, lui, utilise un contrôleur Sandforce SF-220. Dans le passé, le choix était simple : le SSD Samsung était plus rapide dans tous les usages et il valait mieux ne pas tomber sur un Toshiba. Aujourd’hui, les choses sont un peu plus subtiles, d’autant qu’Apple prend désormais correctement en charge les contrôleurs Sandforce.

 

Le contrôleur Sandforce, on l’a déjà expliqué, compresse les données avant de les écrire : comme il écrit moins de données, les transferts sont plus rapides. Cette parade destinée à combler certains défauts des SSD ne fonctionne néanmoins qu’avec les données compressibles et linéaires : si vous transférez des données non-compressibles comme des images ou des vidéos, il n’y a aucun gain. On peut même observer des contre-performances avec des interfaces très rapides : sur un RAID 0 de deux SSD reliés en Thunderbolt, le SSD Toshiba est deux fois moins rapide que le SSD Samsung en transfert de vidéos.

 

Cette différence est beaucoup moins sensible sur un seul SSD, et inexistante dans les opérations quotidiennes impliquant de petits fichiers, mais peut toujours se faire sentir dans certains cas particuliers. Ainsi, FileVault sera beaucoup moins rapide sur un SSD Toshiba que sur un SSD Samsung, car il présente des données incompressibles. Si vous utilisez FileVault ou transférez beaucoup d’images ou de vidéos, mieux vaut donc « tomber » sur un SSD Samsung. Autrement, vous ne verrez pas forcément la différence.

 

Pour information, il est plus fréquent de trouver un modèle Toshiba dans les petites capacités (TS64E ou TS128E) ; Samsung fournit la quasi-totalité des grandes capacités (SM128E, SM256E, SM512E). Les utilisateurs les plus avancés se référeront à l’article d’Anandtech pour des mesures de débit par type d’utilisation.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s