Galerie

Les gagnants et les perdants de la WWDC 2012

La WWDC 2012 s’est achevée il y a maintenant quelques jours et l’heure est au bilan. Cette édition aura été particulièrement riche en nouveautés avec de nouveaux Mac, dont le fameux MacBook Pro Retina, l’annonce d’iOS 6 et la sortie prochaine de Mountain Lion (lire : Nouveaux MacBook Pro et iOS 6 : Apple montre les crocs). Les choix faits par Apple concernant toutes ces nouveautés résonnent différemment aux oreilles de ses partenaires plus ou moins proches. Voici un aperçu des « gagnants » et des « perdants » de la WWDC.


Le bon Plans pour Yelp, TomTom, Digitalglobe et Tele Atlas

La refonte complète de l’application Plans  et l’abandon de Google Maps, qui du coup est à ranger dans la catégorie des vaincus, implique nécessairement qu’Apple aille chercher ailleurs les données cartographiques ainsi que tous les services annexes.

Ce sont les données utilisées par TomTom qui ont été choisies par Cupertino. Plus précisément, c’est Tele Atlas qui fournit les données géographiques à l’échelle du monde entier de cette base de données. D’autres fournisseurs sont également présents, parmi lesquels OpenStreetMap, qu’on avait pu déjà voir au détour d’iPhoto, DigitalGlobe pour les images satellitaires, ou bien encore Waze, le GPS collaboratif. La liste complète est disponible sur cette page.


Un autre service occupe dorénavant une place importante dans Plans sur iOS 6 : Yelp. Yelp remplace en lieu et place les points d’intérêts de Google. De nouvelles fiches font ainsi leur apparition pour les restaurants, cafés, magasins… OpenTable, qui permet de faire des réservations dans des restaurants, vient également s’ajouter à la liste des fournisseurs de données.

Comme à l’accoutumée, Apple ne communique pas sur les termes de ses partenariats. Impossible donc de savoir quelle somme touche chaque acteur pour que ses données soient incorporées à Plans.

Facebook aime iOS 6
Le plus grand réseau social au monde est maintenant intégré de manière assez profonde au système d’exploitation mobile d’Apple. Il faudra attendre la sortie de la version finale d’iOS 6 pour constater si cette intégration encourage massivement le partage de photos et d’autres éléments vers Facebook. En tout cas, cette intégration ne peut être que bénéfique pour l’entreprise de Marc Zuckerberg.


Twitter avait vu bondir de 25 % le nombre d’utilisateurs suite à son arrivée dans iOS 5 . La situation est différente pour Facebook qui a déjà une masse critique de membres. Néanmoins, l’intégration à iOS devrait favoriser l’utilisation du réseau social. Reste à savoir dans quelles mesures.

Tic Tac : la tactique Nvidia
Au rythme des avancées — ou des problèmes — de Nvidia et d’AMD, Apple va piocher les cartes graphiques équipant les Mac chez un de ces deux constructeurs. Cette année, retour à Nvidia pour les solutions graphiques du MacBook Pro ainsi que du MacBook Pro Retina. Le « Tic Tac » est donc largement favorable à la firme de Santa Clara car, même si AMD conserve quelques-uns de ses produits dans les iMac et les Mac Pro, les portables sont ce qui se vend le plus chez Apple.

Au T1 2012, Apple avait écoulé 3,719 millions de portables contre 1,479 million de Mac de bureau , Une croissance pour les portables qui ne devraient faire que s’accentuer, surtout avec l’arrivée du MacBook Pro Retina et du rafraichissement de la gamme. Autrement dit, Nvidia damne le pion à AMD en s’insérant dans ce type de machines nomades.

« Siri, démarre la voiture »
Plus inattendue, mais pas moins intéressante, l’annonce de l’intégration de Siri dans la voiture. Baptisée Eyes Free, la fonctionnalité permet de profiter de Siri sans même regarder ni toucher l’iPhone. Un bouton situé sur le volant permet d’activer l’assistant vocal d’iOS. On pourra par exemple appeler quelqu’un ou lancer un morceau de musique avec Siri — et qui sait, dans le futur, démarrer sa voiture ?


En quoi les constructeurs d’automobiles sont-ils gagnants avec cette solution ? D’une part, cette intégration poussée de Siri pourrait séduire les consommateurs possesseurs d’un iPhone. D’autre part, les constructeurs qui travaillent sur leur propre système de reconnaissance vocale peuvent maintenant se reposer sur Siri, s’ils le souhaitent.

Des ingénieurs de Mercedes et Chevrolet ont donné quelques détails au site Car and Driver sur l’intégration de Siri : « Il est important de souligner que [l’intégration de] Siri nécessite un changement logiciel, à la fois pour la voiture et le téléphone, mais n’affecte pas le matériel — les boutons de commande pour activer les fonctions vocales seront utilisés pour accéder au système via une connexion Bluetooth. » Une opération donc simple à effectuer pour les constructeurs. Par ailleurs, Apple a réalisé un kit de développement qui permet d’ajuster la façon dont Siri traite le bruit de fond, de manière à ce que la reconnaissance vocale soit la plus optimale possible.

Google perd son trône
Google Maps balayé d’un revers de main et Baidu intégré à iOS 6 et Mountain Lion pour les utilisateurs chinois : Apple n’aura pas fait de cadeau à son rival de Mountain View lors de la WWDC 2012.

Indubitablement, la firme de Cupertino prend ses distances avec Google. En ajoutant Baidu comme moteur de recherche en option en Chine, Apple fait un pas dans la direction opposé de Mountain View qui pourrait inquiéter celui-ci. Le nombre d’internautes en Chine se compte en plusieurs centaines de millions et continue de croître fortement. Si la firme à la Pomme décidait de faire de Baidu le moteur de recherche par défaut de ses terminaux — c’est le chemin qu’elle semble prendre —, elle pourrait priver Google d’un fort relais de croissance.

Autrement dit, il ne faut pas espérer une intégration de Google+ à iOS.


Les dommages collatéraux
En lançant Passbook, une sorte de portefeuille numérique, Apple pourrait causer des dommages pour les applications qui proposent ce type de fonctionnalités. Fidall cartes de fidélité et FidMe – Cartes de fidélité permettent déjà de stocker des cartes de fidélité au sein d’une même application. Y’a-t-il assez de place pour plusieurs apps de ce type, et surtout, est-il possible de résister à l’arrivée d’Apple sur ce segment ?

La problématique est la même pour les GPS disponibles sur l’App Store. En ajoutant un mode de conduite turn-by-turn à Plans, Apple concurrence directement les Navigon, CoPilot et consorts.

On se gardera bien d’émettre un jugement définitif sur la question néanmoins. iMessage arrivé avec iOS 5 n’a pas tué WhatsApp Messenger qui truste, lors de la rédaction de cet article, la deuxième place des apps payantes sur l’App Store. Le mode conduite intégré à iOS 6 est certes fonctionnel, mais il est très basique. Les concurrents ont une importante marge de manœuvre pour proposer un produit avec une plus-value.


Growl tente de se dépêtrer de ce même cas de figure puisqu’il doit faire face à l’arrivée du centre de notifications dans Mountain Lion. L’approche de Growl est originale sur ce point : le service veut se marier au centre de notifications plutôt que s’y opposer .

Siri qui est disponible sur OS X 10.8 pourrait faire quant à lui crisser des dents Nuance, connu pour ses logiciels de reconnaissance vocale. La situation serait ambivalente pour l’éditeur de logiciel. D’une part, Siri concurrence maintenant ses solutions, d’autre part, Apple aurait pris une licence sur ses technologies… justement pour Siri. Aucun détail n’ayant filtré sur cet éventuel contrat, il est difficile d’établir si Nuance profite du cours des choses ou non.

Au rayon des perdants, les vendeurs de RAM et de SSD sont à mentionner. Auréolé d’un 1/10 par iFixit (lire : iFixit démonte le MacBook Pro Retina), le MacBook Pro Retina ne devrait pas faire l’affaire des vendeurs de composants électroniques.

« La RAM soudée (et pas moyen d’en ajouter en complément) ; le format des vis, l’incertitude pour le moment sur la disponibilité prochaine de modules SSD alternatifs ; l’usage de colle pour maintenir les modules de batterie dans le châssis » ; la construction générale du nouveau Mac n’est pas pensée pour faciliter le remplacement de ses composants après l’achat — cela semble être le prix à payer pour avoir une intégration maximum.

Une voie qu’Apple va indéniablement poursuivre pour ses futures machines — un MacBook Pro Retina 13″ serait déjà en chemin pour cet automne — au détriment des fabricants de RAM et de SSD.

En somme, la WWDC 2012 aura été appréciée différemment selon qu’on se nomme Google, Baidu, Nvidia ou bien TomTom. Reste une question primordiale : et les utilisateurs, sont-ils gagnants ou perdants ?

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s